Une cache d’armes de bandits découverte dans la foret sacrée de Dikodougou (Korhogo)

Des coupeurs de routes présumés, appréhendés entre le lundi 27 et le mercredi 29 mars, avaient caché des armes dans la forêt sacré de Karafiné, un village du département de Dikodougou, près de Korhogo, a révélé la gendarmerie qui a procédé à leur arrestation. « Au cours des perquisitions, une partie de leur arsenal a été retrouvée dans la forêt classé Karafiné », a fait savoir le lieutenant-colonel Tangba Kouakou, commandant de la 4ème légion de gendarmerie mobile, lors d’un point de presse à Korhogo. Selon l’officier, c’était la première fois en sept années de service cumulées dans la région du Poro (Korhogo, nord), qu’il rencontrait un cas de figure où « des bandits profitent des principes moraux de la tradition »

Post Author: boateng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *