Mutinerie en Côte d’Ivoire: L’Assemblée nationale veut une enquête parlementaire

Ce mercredi 17 mai 2017, à l’initiative de la Commission défense et sécurité, les parlementaires membres de ladite commission se sont réunis à la Rotonde, au Plateau, pour plancher sur la situation sécuritaire du pays.

Sidiki Konaté, président de cette commission et ses collègues ont souhaité, au terme d’un huis-clos, la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire.

« Nous allons demander à Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale d’engager une enquête. La sécurité, la quiétude des Ivoiriens, la stabilité sont une préoccupation pour chacun de nous tous. Il est bon que les députés aient la bonne information. Nous voulons comprendre ce qui s’est passé afin de faire des propositions au Chef de l’État », a-t-il indiqué.

Les députés membres de cette commission ont décidé par ailleurs d’envoyer des délégations à travers le pays pour échanger avec les militaires, les populations et tous les acteurs sur ces derniers événements.

« Cela va nous permettre de comprendre la situation et faire des recommandations. Notre rôle est de participer à la consolidation et à l’effort de l’émergence prônée par le Président de la République », a-t-il ajouté.

Les députés ivoiriens exigent qu’un représentant du gouvernement vienne devant la représentation nationale pour expliquer ce qui s’est réellement passé. Mais avant, les parlementaires de la commission défense et sécurité prendront part dès le 23 mai, et ce jusqu’au 27 mai, à un séminaire sur la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire.

Post Author: boateng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *