L’éducation sexuelle pour lutter contre les grossesses en milieu scolaire (Sous-préfet de Bonon)

Le sous-préfet de Bonon, localité, à 30 km de Bouaflé (Centre-ouest, région de la Marahoué), Diomandé Zoumana a affirmé que l’éducation sexuelle demeure un des moyens efficaces de lutte contre les grossesses en milieu scolaire. Lors d’une rencontre avec les opérateurs économiques et leaders communautaires de Bonon, M. Diomandé a expliqué que 50% des auteurs des grossesses en milieu scolaire sont des élèves. Il a indiqué que cette situation alarmante doit interpeller les parents qui ont obligation désormais de procéder à une éducation sexuelle des enfants à domicile. « Il ne faut plus faire du sexe un sujet tabou sinon c’est la rue qui se chargera de l’éducation sexuelle de vos enfants. »

Post Author: boateng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *