Côte d’Ivoire : Rentrée bredouille du Fespaco, la série « Aphasie » et le film « L’interprète » entrent dans le palmarès.

C’est Alain Formose Gomis, franco-sénégalais, qui a reçu l’Etalon d’or du Yennega, le grand prix du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision. Et la Côte d’Ivoire, invitée d’honneur de cette 25ème édition repart déçue même si elle a arraché le prix spécial du jury et le prix du meilleur montage.

Prix spécial du jury pour Hyacinthe Houssou
La Côte d’Ivoire peut se contenter de ce prix spécial avec la série « Aphasie », mélange de drame et d’action qui fait

honneur à certains grands noms du cinéma ivoirien comme Bienvenu Neba, Marie Louise Asseu, Guy Kalou, Désiré Begro mais aussi la crème de la nouvelle génération d’acteurs avec Stéphane Zabavy, Abdoul Karim, Ismaël Radji, Nina Karamoko, Joséphine Tagro etc. On peut dire que c’est une fierté car elle était en compétition séries télévisuelles avec 23 autres productions.

La technique pour Olivier Meliche Kone

En compétition officielle pour l’étalon d’or du Yennega et favori, le film « L’interprète » remporte le prix du meilleur  montage. Ce long-métrage raconte l’histoire d’une jeune épouse s’ennuyant dans son foyer. Interprète de profession, elle entretient une relation extra- conjugale avec Michael Newman, homme d’affaires. C’est Khady Touré, actrice ivoirienne qui campe le rôle principal de ce film, plein de rebondissements.

 

Bérénice Tetchi

 

Post Author: boateng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *